QU’EST-CE QU’UNE « CULTURE DE LA PAIX » ?


Selon la définition des Nations Unies et de l’Unesco, la culture de la paix est un ensemble de valeurs, attitudes, comportements et modes de vie qui rejettent la violence et préviennent les conflits en s’attaquant à leurs racines par le dialogue et la négociation entre les individus, les groupes et les Etats. En d’autres mots nous dirons qu’elle est un processus dynamique de relations entre personnes et groupes visant à créer les conditions économiques, sociales et comportementales de l’émergence d’une nouvelle citoyenneté dans la démocratie, la responsabilité, la solidarité, la justice et le respect mutuel pour mieux vivre ensemble.
Elle se fonde sur plusieurs résolutions des Nations Unies qui lui confèrent la légitimité officielle de textes validés par une grande majorité d’Etats.


Pour que la paix et la non-violence prévalent, il nous faut tendre vers la mise en œuvre concrète, au jour le jour, des huit clefs de la « culture de la paix » : proposées par l’UNESCO :

1. Renforcer une culture de la paix par l’éducation (Mission première de l’UNESCO)
En encourageant l’éducation pour tous notamment pour les filles ; en révisant les programmes d’enseignement afin de promouvoir les valeurs, les attitudes et les comportements, inhérents à une culture de la paix ; en formant à la prévention et au règlement des conflits, au dialogue, à la recherche du consensus et à la non-violence active.

2. Promouvoir le développement économique et social durable.
En ayant pour objectif l’éradication de la pauvreté, en s’attachant aux besoins particuliers des enfants et des femmes ; en travaillant à une durabilité environnementale ; en instaurant une coopération nationale et internationale destinée à réduire les inégalités économiques et sociales…

3. Promouvoir le respect de tous les droits de l’homme.
En diffusant la Déclaration universelle des droits de l’homme à tous les niveaux et en mettant pleinement en œuvre les instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme…

4. Assurer l’égalité ente les hommes et les femmes
En intégrant une perspective sexospécifique et en encourageant l’égalité dans la prise de décisions économiques, sociales et politiques ; en éliminant toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard des femmes ; en fournissant un appui et une aide aux femmes dans des situations de crise liées à la guerre et à d’autres formes de violence…

5. Favoriser la participation démocratique
En formant des citoyens responsables ; en renforçant des actions destinées à favoriser les principes et les pratiques démocratiques ; en créant et en développant les institutions et les processus nationaux qui favorisent et soutiennent la démocratie…

6. Développer la compréhension, la tolérance et la solidarité.
En favorisant un dialogue entre les civilisations ; des actions en faveur des groupes vulnérables, des migrants, des réfugiés et des personnes déplacées, des populations autochtones et des groupes traditionnels ; le respect de la différence et de la diversité culturelle…

7. Soutenir la communication participative et la libre-circulation de l’information et des connaissances.
Par des actions telles que le soutien aux médias indépendants dans le cadre de la promotion d’une culture de la paix ; l’utilisation pertinente des médias et de la communication de masse ; des mesures destinées à résoudre la question de la violence dans les médias ; le partage des connaissances et de l’information au moyen des nouvelles technologies…

8. Promouvoir la paix et la sécurité internationale.
Par des actions telles que la promotion d’un désarmement général et complet ; une meilleure participation des femmes à la prévention et au règlement des conflits et à la promotion d’une culture de la paix dans des situations de post-conflit ; des initiatives dans des situations de conflit ; la promotion de mesures de confiance et d’efforts pour la négociation de règlements pacifiques des différents…


Cette traduction des huit clefs est extraite de la brochure « L’UNESCO s’engage à promouvoir une culture de la Paix » éditée par l’UNESCO.


AFCDRP – Michel CIBOT, Septembre 2003.